La Constitution de l’association

Vision

La vision du monde que nous voulons voir exister, porteuse de sens et de valeurs

Pour gagner en résilience[1], notre société a besoin de produire localement sa nourriture ainsi que de renforcer ses liens sociaux de proximité.

Pour devenir un modèle, l’agriculture écologique locale doit démontrer qu’elle peut être économiquement viable.

Pour maitenir la cohésion sociale de notre région, il est néssesaire d’inclure à notre projet les personnes n’ayant pas accès au premier marché du travail.

Pour que chacun devienne conscient et responsable de la façon dont il interagit avec son environnement, les principes d'une agriculture responsable et écologique telle que la permaculture[2] doivent être connus du plus grand nombre.

 

Mission

Comment avons-nous choisi de nous y prendre, quelle route voulons-nous suivre

       Fournir une activité utile, favorisant l’autonomie aux personnes en difficulté.

       Développer une agriculture responsable et écologique.

       Favoriser l’économie locale et le lien social.

Valeurs

Les valeurs fondamentales qui guident ce projet.

Il s’agit des socles sur lesquels nous nous appuyons pour prendre des décisions et des initiatives.

    Confiance : l’homme est bon. Nous ne fixons des limites que lorsque c’est nécessaire et n’anticipons sur ce qui pourrait se produire que lorsque c’est vital.

    Démocratie : l’avis de chacun est important. Nous écoutons tous les avis et choisissons le mode de décision le plus pertinent et le plus juste.

    Transparence : pour prendre les bonnes décisions, l’information doit être accessible à tous. Nous acceptons que soit posé par écrit tout ce qui fait la culture du lieu et toutes les règles de fonctionnement.

    Partage : nous avons tout à gagner à partager. Que ce soit à l’interne ou vis-à-vis de l’extérieur, tout ce que nous pouvons donner nous reviendra un jour. Nous n’hésitons donc pas à mettre à la disposition de tous notre savoir et nos connaissances.

    Intergénérationnel : chaque génération a quelque chose à apprendre des autres. Nous favorisons la mixité générationnelle dans toutes nos activités.

Objectifs

Quels sont nos objectifs, quand pourrons-nous dire que nous avons réussi ?

    Un local fonctionnel : le local est aménagé pour : transformer les produits du jardin, préparer les repas, manger sur place, se réunir dans un espace convivial, fabriquer les aménagements extérieurs (poulailler, serres…), conserver nos semences, réparer nos outils…

    Un jardin potager fourni : un grand jardin, conçu sur la base d’un design permaculturel, fournit une partie des légumes et plantes aromatiques nécessaires à nourrir les jardiniers de la mesure durant toute l’année.

    Un local ouvert : le local est mis à disposition d’associations et de particuliers pour des ateliers et des formations.

    Activités visibles en ville de Sion : l’équipe de jardiniers cultive et entretient les bacs de comestibles en ville de Sion.

    Collaborations avec les associations et les particuliers œuvrant au développement d’une agriculture alternative : l’équipe de jardiniers participe aux chantiers participatifs organisés dans la région.

    Un fonctionnement efficace, harmonieux et démocratique : les membres du collectif se réunissent régulièrement pour coordonner leurs actions et les réunions se déroulent dans le calme, permettant à chacun d’exprimer et de trouver une réponse à ses besoins.

Stratégie

De quelle façon allons-nous nous y prendre ? Quelles sont les prochaines étapes ? Comment orienter notre action ?

Cap à tenir :

    Offrir un cadre sécurisant et stimulant aux participants.

    Consolider et développer notre réseau de partenaires sociaux et d’instances publiques.

    Se faire connaître positivement du public.

    Viser l’autonomie financière à moyen terme en développant une entreprise sociale de maraîchage.

     S’appuyer sur un réseau de bénévoles.

Lignes de forces :

    Lier insertion sociale et développement d’une agriculture durable et écologique.

    Communiquer vers l’extérieur l’existence de la mesure « Les Mains Vertes ». 



    Développement de partenariats avec le service de l’agriculture et le jardinier de la ville de Sion.

    Collaboration avec le réseau de Permaculture Valais.

Indicateurs

Qu’est-ce que nous allons observer pour mesurer l’avancement et la réussite de notre projet ?

     Heures de travail cumulées

     Nombre de participants

    Taux d’occupation des participants

     Bilan annuel et comptes de l’association

    Nombre d’articles dans la presse

    Nombre de cours ouverts au public organisés sur le lieu

    Nombre de lecteurs de la newsletter

 Annexes :

1 La Résilience est cette capacité qu’a un système de maintenir ses principales fonctions malgré les chocs économiques sociaux et écologiques.

La résilience est un concept positif qui redonne espoir en l’avenir, ouvre une voie pour l’action et permet d’aller de l’avant. Il porte en lui cette capacité que nous savons à naviguer entre les épreuves et à en sortir plus fort.

2 La Permaculture est une méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes en s'inspirant de l'écologie naturelle. Elle ambitionne une production agricole durable, très économe en énergie. Ces principes fondamentaux sont :

  • Prendre soin de la terre : Oeuvrer au dévelopement de la vie du sol et favoriser la biodiversité.
  • Prendre soin de l’homme : Travailler avec son soi intérieur et avec les autres. Unir les forces afin qu’individualité et action collective soient en équilibre.
  • Partager équitablement : Prendre ce qui correspond à son juste besoin et partager le reste, tout en reconnaissant qu'il y a des limites à ce que l'on peut donner ou prendre.